Laboratoire d'Idées Santé Autonomie

Le Mot du Président 
Photo SLB.jpeg

5 mai 2022

 

Ma Santé 2027 : la grande transformation

Dix chantiers prioritaires pour le futur ministre de la Santé

 

Qu’au sortir de deux ans de crise sanitaire, on n’ait finalement guère évoqué la Santé dans le débat présidentiel est assez vertigineux : ou bien, il s’agit là d’un sujet secondaire pour la population, ou bien la joute électorale majeure de notre Cinquième République apparaît aujourd’hui bien décalée.

L’autre hypothèse, celle d’un effet saturation après deux années de crise, n’apparaît pas fondée tant la thématique de la fracture sanitaire est aujourd’hui prégnante dans la population.

Les think tanks se sont pourtant essayés à faire vivre un débat, certaines organisations professionnelles aussi mais rien n’y a fait : la Santé n’est sans doute pas un marqueur de modernité, d’audace réformatrice ou de grand dessein. A tort.

Alors, maintenant que l’élection est passée, balisons le terrain pour le futur ministre, en nous efforçant très immodestement de prendre en charge l’ensemble des sujets et de faire système, à rebours des slogans ordinaires. Façon aussi d’éclairer la grande concertation qu’on nous promet et d’en déterminer le cadre stratégique.

Le président réélu a en effet promis une telle concertation. Bonne idée si on la joue grand angle et sans tabou, si on met tout, vraiment tout sur la table. Certains préfèreraient un exercice confiné, histoire de repartir rapidement avec quelques gains et guère de remise en cause. L’Etat, de son côté, sera d’autant plus crédible ici qu’il mettra en jeu ses propres façons de fonctionner.

Nous évoquons ci-dessous un certain nombre de dossiers possibles. Nous ne nous embarquons pas pour autant dans un grand récit. Nous nous « contentons » de dix chantiers clés. Nous le faisons sur le champ de la Santé mais le domaine du soutien à l’autonomie pourrait bénéficier du même traitement et dans des termes proches.

L'accès au texte est disponible au format PDF en cliquant ici.

Nos dernières publications
IMG_20191211_194923.jpg

26 juin 2022

Dans un papier de janvier dernier , nous avions alerté sur les défis qui attendaient les finances sociales à la sortie de la crise sanitaire. Problème redoutable, que les évolutions du premier semestre 2022 ne font que confirmer. 
Mais c’était sans compter le phénomène radicalement nouveau de la période récente : la résurgence de l’inflation, quasiment disparue depuis l’invention de l’ONDAM (Objectif national de dépenses d’assurance maladie) en 1996. 

Logo LISA 300dpi.jpg

Lab Financement de la Santé

contact@lisa-lab.org

EFFECTS (1).jpg

24 mars 2022

La gestion des ressources humaines de l’hôpital (public et privé) est un des principaux problèmes sanitaires en France aujourd’hui. Il ne semble pas que les programmes pour l’élection présidentielle en prennent la mesure. Il y a pourtant matière… et il y a urgence.

Un enjeu pressant est bien la fuite du personnel, dont une conséquence peut être la fermeture de lits, faute de médecins ou d’infirmières pour en assurer la charge. 

Logo LISA 300dpi.jpg
EFFECTS (1).jpg

27 février 2022

Les projecteurs sont tournés vers les EHPAD et les « révélations » en question suscitent une indignation légitime. Lisa a eu l’occasion de partager son analyse il y a quelques jours : https://www.lisa-lab.org/ehpad-le-point-de-non-retour
Puisque l’EHPAD ne saurait être plus longtemps l’Alpha et l’Omega de la prise en charge de la perte d’autonomie, il importe de se pencher sérieusement sur la question du parcours de la personne âgée. 

Logo LISA 300dpi.jpg
images.Plantujpg.jpg

"Plantu, un de ses dessins d'hommage aux soignants"

13 février 2022

Dans le champ des formations en santé, la mise en place des pratiques avancées est assurément une belle avancée des années récentes. Malheureusement, le travail sur l’implantation de ces professionnels en ville ou à l’hôpital n’a pas été à la hauteur. 
Il est urgent de travailler concrètement à la réussite, pour ne pas dire au sauvetage, de cette belle réforme. Le rapport de l’Inspection générale des affaires sociales récemment publié  fournit des pistes intéressantes. Lisa développe ici ses propres propositions sur la question cruciale de l’implantation. 

Logo LISA 300dpi.jpg
EFFECTS (1).jpg

27 janvier 2022

La difficulté d'implanter le discours économique dans le champ de la santé est chose étrange. « La santé n'a pas de prix ». L'adage populaire est bien ancré, chez les professionnels et dans la population... et pas seulement au temps du « Quoi qu'il en coûte... ».
Et pourtant les concepts sont là et sont bien utiles pour penser la production, l'allocation des ressources ou la tarification dans le domaine de la santé. 

Logo LISA 300dpi.jpg
IMG_20171212_184643.jpg

10 janvier 2022

Ce n’est pas politiquement correct mais cela ne relève pas pour autant de la provocation : il va bien falloir reposer rapidement la question de l’équilibre financier de la Sécurité sociale et particulièrement de la branche maladie, dont le déficit est abyssal, y compris dans sa dimension structurelle. La dette Covid a été de façon légitime cantonnée, logée dans la CADES, dont la durée de vie a été prolongée mais ce type de solution ne marche qu’une fois.

Logo LISA 300dpi.jpg
Pêle-mêle invitation.PNG

15 septembre 2021

La réforme du grand âge devait être un marqueur social, un signal opportunément envoyé en fin de mandat… A notre avis, c’était là une présentation un peu trop sophistiquée… Cette réforme est simplement et avant tout une nécessité impérieuse, trop longtemps repoussée. Pour être justes, on dira que cela ne date ni d’aujourd’hui ni de 2017 ni de 2012.

Logo LISA 300dpi.jpg
etienne-caniard-itineraire-dun-expert-en

18 mai 2021

Une note d'Etienne Caniard. Les positions sur la place des complémentaires sont généralement inspirées par une vision dogmatique (prééminence des régimes obligatoires par nature plus solidaires ou, à l’inverse, incapacité de ces derniers à aller au-delà d’une fonction de solvabilisation), qui conduit à occulter les questions essentielles.

Logo LISA 300dpi.jpg
François Alla (2).jpg

4 mai 2021

François Alla

Professeur de santé publique à l’Université de Bordeaux

Afin d'alimenter la réflexion que les questions de territorialisation en santé, LISA conduit des entretiens avec un certain nombre de personnalités. Neuvième de cette série : François Alla.

Logo LISA 300dpi.jpg
Portrait JSibilia.jpg

2 avril 2021

Jean Sibilia

Mobiliser les acteurs territoriaux sur une feuille de route partagée

Point de vue Territoires et santé de Jean Sibilia, doyen de la Faculté de médecine, maïeutique et sciences de la santé de l’Université de Strasbourg. Il a été Président de la Conférence des doyens de médecine entre 2018 et 2020.

Logo LISA 300dpi.jpg
Heard et Bourdillon.PNG

25 mars 2021

Mélanie Heard

Anime le pôle santé de Terra Nova

François Bourdillon

Ancien directeur de Santé publique France

Covid et école : "L'école, comme le reste de la société, doit s'emparer de la prévention"

Logo LISA 300dpi.jpg
minsante_960x430.jpg

5 mai 2022

L'accès au texte est disponible au format PDF en cliquant ici.

Qu’au sortir de deux ans de crise sanitaire, on n’ait finalement guère évoqué la Santé dans le débat présidentiel est assez vertigineux : ou bien, il s’agit là d’un sujet secondaire pour la population, ou bien la joute électorale majeure de notre Cinquième République apparaît aujourd’hui bien décalée.

Logo LISA 300dpi.jpg
EFFECTS (1).jpg

10 mars 2022

La production de biens de santé est une activité stratégique pour la France et un enjeu d’indépendance sanitaire. La question de la souveraineté industrielle a notamment surgi pendant la crise de la Covid-19, comme en témoignent, en réponse, les objectifs du plan France 2030 dans le domaine de la santé. Celui-ci prévoit une enveloppe globale de 16 milliards d’euros pour faire de la France « un leader de la production de thérapies innovantes ». Pour atteindre cet objectif, l’alignement stratégique des politiques publiques apparaît crucial. 

Logo LISA 300dpi.jpg
EFFECTS (1).jpg

27 février 2022

La problématique de l’hyperspécialisation amène à se questionner sur l’organisation de la formation, en l’occurrence celle des médecins et des chirurgiens. En effet, on peut observer que, dans les grands centres hospitaliers universitaires, l’hyperspécialisation est très développée, dès l’internat. Ce phénomène a d’ailleurs été favorisé par l’allongement des durées de formation, obtenu par plusieurs disciplines majeures et… réclamé par d’autres. 

Logo LISA 300dpi.jpg
EFFECTS (1).jpg

10 février 2022

Les études de santé constituent un chantier permanent de réformes, avec des accélérations parfois, comme lors du quinquennat qui s’achève. C’est aussi un espace de débat incertain : tout le monde est concerné par l’enjeu (bénéficier des meilleurs soins, quel que soit le lieu où l’on se trouve) mais la discussion est bien souvent laissée aux spécialistes. 
Lisa ouvre ici un cycle de propositions, avec cette note de portée générale, qui sera suivie d’autres papiers sur les pratiques avancées, les formations et l’accès direct, l’hyperspécialisation et l’attractivité des carrières hospitalières. 

Logo LISA 300dpi.jpg
EFFECTS.jpg

24 janvier 2022

En matière sanitaire, l’expérience patient est désormais reconnue comme un facteur essentiel de pertinence de la politique de prévention et de soin, mais aussi comme un fondement pour une démocratie sanitaire vivante. 
Y-a-t-il un équivalent en matière médico-sociale et notamment dans le champ de l’autonomie ? Malheureusement, les résidents des EHPAD sont souvent dans l’incapacité de se faire entendre, si ce n’est dans le cadre des Comités de la vie sociale (CVS), trop souvent mis en sommeil pendant la pandémie. 

Logo LISA 300dpi.jpg
Pêle-mêle invitation.PNG

13 décembre 2021

Ce deuxième atelier vise à analyser les différents scénarios proposés par le Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM), en se demandant à quelles problématiques en termes de politique de santé ces scénarios répondent et en quoi ils permettent effectivement de traiter ces problèmes (tels que l’organisation des parcours de soins, l’approche qualité, le développement de la prévention, etc.).

Logo LISA 300dpi.jpg
La nef des fous (1).JPG

2 juin 2021

En prévision du séminaire sur la santé mentale qui se déroulera les 3, 17 juin et 1er juillet prochains, nous publions la note d'Angèle Malâtre-Lansac sur le thème "Santé mentale et psychiatrie : nouveau laboratoire des politiques publiques ?".

Logo LISA 300dpi.jpg
Nathalie Latour et JP Couteron.PNG

14 mai 2021

Nathalie Latour

Déléguée générale de la Fédération Addiction

Jean-Pierre Couteron

Ancien président de la Fédération Addiction

Afin d'alimenter la réflexion que les questions de territorialisation en santé, LISA conduit des entretiens avec un certain nombre de personnalités. N°11 de cette série : Nathalie Latour et Jean-Pierre Couteron.

Logo LISA 300dpi.jpg
Claude Jeandel.PNG

23 avril 2021

Claude Jeandel

Président du Conseil National Professionnel de gériatrie

Afin d'alimenter la réflexion que les questions de territorialisation en santé, LISA conduit des entretiens avec un certain nombre de personnalités. Huitième de cette série : Claude Jeandel.

Logo LISA 300dpi.jpg
Marc BOURQUIN 2.JPG

30 mars 2021

Marc Bourquin

Conseiller stratégie à la Fédération hospitalière de France

Afin d'alimenter la réflexion que les questions de territorialisation en santé, LISA conduit des entretiens avec un certain nombre de personnalités. Cinquième de cette série : Marc Bourquin.

Logo LISA 300dpi.jpg
Image4.png

26 avril 2022

La séance est animée par Daniel BENAMOUZIG,  titulaire de la Chaire Santé de Sciences Po et Stéphane LE BOULER, président du LISA.

L’ouvrage Les Fossoyeurs de Victor Castanet a mis de nouveau en lumière la question de la « prise en charge » de nos aînés, en particulier sur la question de leurs droits. Le levier juridique semble en effet un des instruments possibles de régulation. Cette thématique fait écho aux activités du LISA et de la Chaire Santé de Sciences Po. C’est pourquoi ces deux organisations se sont  associées pour partager cette initiative de débat.

Logo LISA 300dpi.jpg
EFFECTS (1).jpg

10 mars 2022

Les programmes et déclarations politiques en période électorale évoquent la montée des inégalités, inégalités sociales surtout et, sur un registre un peu différent, l’accélération de la fracture territoriale. 
Le monde de la santé invoque volontiers, de son côté, les inégalités sociales de santé, parfois les inégalités sociales et territoriales de santé.
Quant à l’opinion publique et aux médias, deux faits territoriaux, la désertification médicale et l’exposition aux risques environnementaux, focalisent leur attention.

Logo LISA 300dpi.jpg
EFFECTS (1).jpg

16 février 2022

L’accès direct à un masseur-kinésithérapeute ou à un orthoptiste : avancer méthodiquement pour éviter les crispations

Les problèmes de densité de professionnels de santé sur le territoire sont aujourd’hui prégnants. Ils se doublent de préoccupations quant à l’organisation des parcours      des patients et au souci, rationnel, d’organiser une gradation pertinente des soins. 
Tout cela est affaire de formation, de rôles des professionnels, d’organisation des soins, d’incitations… 

Logo LISA 300dpi.jpg
EFFECTS (1).jpg

09 février 2022

Dans des registres différents, l’ouvrage de Victor Castanet, Les Fossoyeurs, et le rapport de la Cour des comptes sur l’aide à domicile, parus la même semaine, racontent une histoire commune et invitent opportunément à enrichir les programmes présidentiels sur la question du Grand âge. Mais pas n’importe comment.
La dénonciation des pratiques de certains EHPAD, voire d’un système, ne doit pas enfermer les solutions dans le registre du « Toujours plus » : plus de moyens pour les EHPAD, plus de places pour soulager l’institution… 

Logo LISA 300dpi.jpg
IMG_20171212_184643.jpg

18 janvier 2022

Les défis principaux que notre système de protection sociale, et plus largement de santé, doit relever sont bien connus : déployer une politique de prévention qui ne soit plus sacrifiée aux arbitrages budgétaires de court terme, mieux organiser les parcours des patients et donc, en amont, l’offre de soins, mettre en place des outils de régulation, développer l’accompagnement, dont la nécessité n’est rien d’autre que la conséquence des succès de la médecine et de la chronicisation des pathologies… 

Logo LISA 300dpi.jpg
Pêle-mêle invitation.PNG

4 novembre 2021

Ce premier atelier va s’efforcer d’identifier les problèmes que pose l’articulation entre l’assurance maladie obligatoire et les complémentaires. Un second atelier, le 19 novembre, traitera des scénarios envisagés / envisageables et de la façon dont ceux-ci prennent en charge – ou non – les problèmes recensés.

Logo LISA 300dpi.jpg
Frédéric Pierru.jpg

25 mai 2021

Frédéric Pierru

Sociologue, chargé de recherche au CNRS

Afin d'alimenter la réflexion que les questions de territorialisation en santé, LISA conduit des entretiens avec un certain nombre de personnalités. N°12 de cette série : Frédéric Pierru.

Logo LISA 300dpi.jpg
P. GASSER.jpg

8 mai 2021

Patrick Gasser

Président d'Avenir Spé

Afin d'alimenter la réflexion que les questions de territorialisation en santé, LISA conduit des entretiens avec un certain nombre de personnalités. Dixième de cette série : Patrick Gasser.

Logo LISA 300dpi.jpg
Photo Thomas Rapp.jpg

7 avril 2021

Thomas Rapp

Maître de conférences en Sciences économiques à l’Université de Paris, spécialisé en économie de la santé

Afin d'alimenter la réflexion que les questions de territorialisation en santé, LISA conduit des entretiens avec un certain nombre de personnalités. Sixième de cette série : Thomas Rapp.

Logo LISA 300dpi.jpg
Michel Boussaton_Grimault-Emmanuel---Reg

14 avril 2021

Michel Boussaton

Conseiller régional d'Occitanie

Afin d'alimenter la réflexion que les questions de territorialisation en santé, LISA conduit des entretiens avec un certain nombre de personnalités. Septième de cette série : Michel Boussaton.

Logo LISA 300dpi.jpg
LISA
Association Loi 1901

C'est quoi ?

Lisa c'est avant tout un collectif pluraliste (professionnels de santé, patients experts, acteurs économiques, chercheurs, décideurs, élus locaux...) dont la volonté est de porter le changement. 

Notre ADN est la démocratie sanitaire

Pour quoi faire ?

Nos objectifs sont d'organiser le dialogue entre les acteurs, d'éclairer le débat public par des travaux d'évaluation et de prospective,de  décrypter les projets de réforme et d'accompagner la conduite du changement dans le champ de la santé et de l'autonomie

Comment ?

Nous travaillons de façon collaborative et participative. Nos travaux se déclinent en notes de décryptage des réformes en cours, en propositions nouvelles, en éléments d'évaluation des politiques...

Nos séminaires sont des lieux de débat, de partage et de prospective

rawpixel-558597-unsplash.jpg

Le Conseil d'orientation fixe à échéances régulières les choix stratégiques et thématiques de LISA. Il reflète dans sa diversité le pluralisme des points de vue.

Le Conseil scientifique rassemble des experts de l'ensemble des disciplines concourant à l'analyse des politiques de santé. Il assure une fonction de veille et contribue à la validation des productions écrites.