LAB - Prospective des métiers et formation

Dans un environnement professionnel en constante mutation (démographique, épidémiologique, technologique, organisationnelle...), le Lab développe une réflexion de fond sur les problématiques de compétences, de formation et de carrière. 

Les publications du Lab

Médecin et patient

26 septembre 2022

Le texte est disponible en version PDF en cliquant ici.

 

La question du nombre de médecins à former est en France, comme dans de nombreux pays, au premier plan dans le débat public à l’heure où la notion de numerus clausus a disparu et où de nombreuses voix alertent les inégalités territoriales responsables de « déserts médicaux ». 

Logo LISA 300dpi.jpg

Lab Prospective des métiers

EFFECTS.jpg

24 mars 2022

La gestion des ressources humaines de l’hôpital (public et privé) est un des principaux problèmes sanitaires en France aujourd’hui. Il ne semble pas que les programmes pour l’élection présidentielle en prennent la mesure. Il y a pourtant matière… et il y a urgence.
Un enjeu pressant est bien la fuite du personnel, dont une conséquence peut être la fermeture de lits, faute de médecins ou d’infirmières pour en assurer la charge. 

Logo LISA 300dpi.jpg

Lab Prospective des métiers

EFFECTS.jpg

10 fevrier 2022

Les études de santé constituent un chantier permanent de réformes, avec des accélérations parfois, comme lors du quinquennat qui s’achève. C’est aussi un espace de débat incertain : tout le monde est concerné par l’enjeu (bénéficier des meilleurs soins, quel que soit le lieu où l’on se trouve) mais la discussion est bien souvent laissée aux spécialistes. 
Lisa ouvre ici un cycle de propositions, avec cette note de portée générale, qui sera suivie d’autres papiers sur les pratiques avancées, les formations et l’accès direct, l’hyperspécialisation et l’attractivité des carrières hospitalières. 

Logo LISA 300dpi.jpg

Lab Prospective des métiers

imageCordeliers.jpg

14 septembre 2022

Le texte est disponible en version PDF en cliquant ici.

 

Longtemps, dans le champ des professions de santé, on a été tenté de conjuguer… le Gosplan et la main invisible du marché. D’un côté, les numerus clausus, les quotas et des procédures d’allocation des ressources censées rendre compte des besoins au plus près du terrain, d’un autre côté, pour les médecins du moins, la liberté d’installation, prompte à ruiner les efforts de répartition, sur le territoire et entre les spécialités.

Source photo :

Eugène Atget Couvent des Cordeliers; faculté de médecine, Musée Dupuytren à Paris, façade sur rue

Photo (C) Ministère de la Culture -Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Eugène Atget

Charenton-le-Pont, Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine

http://www.mediatheque-patrimoine.culture.gouv.fr/

Logo LISA 300dpi.jpg

Lab Prospective des métiers

EFFECTS.jpg

27 février 2022

La problématique de l’hyperspécialisation amène à se questionner sur l’organisation de la formation, en l’occurrence celle des médecins et des chirurgiens. En effet, on peut observer que, dans les grands centres hospitaliers universitaires, l’hyperspécialisation est très développée, dès l’internat. Ce phénomène a d’ailleurs été favorisé par l’allongement des durées de formation, obtenu par plusieurs disciplines majeures et… réclamé par d’autres.

Logo LISA 300dpi.jpg

Lab Prospective des métiers

hard-work-with-a-book-picjumbo-com.jpg

15 décembre 2019

Esprit de corps, es-tu là ?

La lutte contre les « corporatismes » a été évoquée à propos des mouvements sociaux actuels. Sans nous prononcer sur la pertinence d’un tel discours, nous ne pouvons qu’inviter le ministère de la Santé à balayer devant sa porte en la matière, à travers son navire amiral dans le champ de la formation, l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP).

Logo LISA 300dpi.jpg

Lab Prospective des métiers

Classe de sciences

1er septembre 2022

Le texte est disponible en version PDF en cliquant ici.

 

Une fois n’est pas coutume, nous allons traiter ici d’une réforme que nous avons directement portée, à savoir l’intégration des IFSI (instituts de formation en soins infirmiers) sur la plateforme de pré-inscription Parcoursup et la fin des « concours infirmiers ». 

Logo LISA 300dpi.jpg

Lab Prospective des métiers

Image2.png

"Plantu, un de ses dessins d'hommage aux soignants"

 

13 février 2022

Dans le champ des formations en santé, la mise en place des pratiques avancées est assurément une belle avancée des années récentes. Malheureusement, le travail sur l’implantation de ces professionnels en ville ou à l’hôpital n’a pas été à la hauteur. 
Il est urgent de travailler concrètement à la réussite, pour ne pas dire au sauvetage, de cette belle réforme. Le rapport de l’Inspection générale des affaires sociales récemment publié  fournit des pistes intéressantes. Lisa développe ici ses propres propositions sur la question cruciale de l’implantation.

Logo LISA 300dpi.jpg

Lab Prospective des métiers

2356445.jpg

18 novembre 2019

Les commentaires vont bon train sur la réforme de l’entrée dans les études de santé, mêlant dans le même opprobre la complexité du dispositif de sortie de la PACES – première année commune aux études de santé (médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie) – et le manque de moyens de la réforme.

Logo LISA 300dpi.jpg

Lab Prospective des métiers